Le chemin de St OLAV (ou St OLAF)

02 juin 2017

Qui était Saint OLAV ?

Olav II, le roi devenu saint et apôtre.

Traditionnellement, le roi Olav II ou Olav Haraldsson (Olav fils de Harald) est considéré comme celui qui christianisat la Norvège.  

Olav est né à Ringerike en l’an 995.  Sa mère se nomme Asta Gudbransdatter, et son père Harald Grenske.  Celui-ci décède avant sa naissance. Olav est l’arrière petit- fils de Harald Hârfager, (Harald à la belle chevelure), le premier roi de Norvège.

Adolescent, il s’embarque dans une flotte viking et navigue vers l’Angleterre où il s’établit quelques temps en côtoyant la noblesse anglaise.

Après une expédition sur les côtes anglaises, Olav s’arrête pour hiverner ses troupes et ses bateaux chez le duc de Normandie Richard II, ardent chrétien. Il est baptisé à Rouen par le propre frère du duc normand, Robert le danois, archevêque de Normandie à l’endroit même où fut baptisé en 915, le chef viking Rollo, fondateur du duché de Normandie.

 A son retour en Norvège en 1015, il se déclare roi de Norvège sous le nom d’Olav II avec l’appui de certains Jarls (jarl (prononcer « yarl ») est un titre détenu par un chef de clan Viking en Scandinavie. Seul le Konung (roi) lui est supérieur. ).

Après plusieurs victoires sur les Jarls du nord du pays, il devient le premier roi à exercer son autorité sur l’ensemble de la Norvège. Il établit un réseau administratif et un système juridique qui lui permettent de maintenir l’unité du pays.

Il achève l’évangélisation de toute la Norvège en édifiant des églises et en nommant des prêtres.

 En 1025, le roi Olav et son allié Önund, roi de Suède, ravagent le Danemark, mais sont vaincus par Knut le puissant, roi viking danois, qui installe plus tard son neveu le jarl Hakon Eiriksson aux commandes de la Norvège et oblige Olav à s’exiler à Kiev en Russie.

 Un an plus tard, le jarl Hakon Eiriksson périt en mer. Olav croit que la chance tourne en sa faveur et décide de rentrer en Norvège pour reconquérir son trône. Mais il est tué en 1030 à la bataille de Stiklestad, devant Trondheim.

Il aura régné sur la Norvège de l’an 1015 à l’an 1028. Surnommé Olav le gros, il devient après sa mort Olav le pieux.

 

En 1031, l’évêque Grimkell ramène les reliques du roi à Nidaros où il est enterré à l’endroit où se dresse actuellement la cathédrale. Très vite, selon les légendes locales, des miracles ne tardent pas à se produire.

Il est canonisé en août 1031 mais également promu martyr. En outre, il est déclaré « apôtre de Norvège » car il mena à bien le long et difficile processus de christianisation de la Norvège.

Cette association de martyr et d’apôtre est unique et c’est peut-être la raison principale qui explique pourquoi le culte d’Olav devient si fort et se propage pendant plusieurs siècles qui suivent sa mort. Le roi saint norvégien conserve son statut de saint patron pendant toute la durée du Moyen Âge et est honoré avec autant de dévotion dans les pays voisins que dans le sien.

 Olav devient alors un saint profondément aimé de son peuple car il touche plus ou moins tout le monde. Il est le champion des paysans et des marins, le saint patron des marchands ambulants et des habitants des cités, défenseur de la monarchie et protecteur des nécessiteux.

 Les légendes qui entourent le roi saint sont l’occasion d’évènements passionnants et hauts en couleur qui semblent plus nombreux à mesure que les générations se succèdent.

Beaucoup de sculptures et de peintures  nordiques du Moyen Âge représentant saint Olav nous sont parvenues ; Certaines comptent même parmi les œuvres les plus raffinées de cette époque. Témoin de sa popularité, le nom même d‘Olav est l’un des plus couramment usités dans tous les pays nordiques.

 Au fil des siècles, saint Olav est resté le symbole national du royaume de Norvège, « le roi éternel du Royaume » (rex perpetuus), et « la loi de saint Olav » a la réputation d’être le fondement même de la justice et de l’équité » (extrait tiré du livre « Sur la route du pèlerinage de Trondheim » aux éditions Tapir Academic Press Trondheim 2008).

 


03 juin 2017

Les préparatifs

Finis les chemins bien fléchés de Compostelle, les nuits au chaud dans les albergues, les cuisines bien équipées, les grandes tablées de randonneurs avec les repas bien arrosés. Le St Olav way va me procurer ce dont je recherche : l’Aventure, sentiment qui a au fil des années a disparu des chemins menant à Compostelle, le goût de l’authentique sans le côté mercantile du camino frances, les paysages sauvages de la Norvège, l’originalité de cette randonnée très peu fréquentée et à peu près inconnue en France. Seuls quelques dizaines de pèlerins issus essentiellement des pays nordiques empruntent depuis quelques années, les chemins menant à Nidaros.

Contrairement au camino frances où l’abondance de l’offre en hébergements et en possibilités d’approvisionnement n’oblige pas le pèlerin à prévoir ses arrêts,  il est nécessaire sur le chemin de St Olav de bien planifier les étapes car sauf dans quelques grands villages ou grandes villes traversés, il n’y a pas d’infrastructures hôtelières bon marché. Seuls, quelques dortoirs ou hytter (gîtes refuges relativement confortables et équipés du nécessaire), ne disposant parfois que de très peu de places, sont à la disposition du randonneur pour un prix relativement modique pour la Norvège (c'est à dire plutôt cher pour un pèlerin).

13 juin 2017

OSLO

 

 Départ.

logo du st olav way

 Pour mes deux premières nuits à Oslo, j'ai réservé une chambre à l'hôtel ANKER. Nous serons 6 dans une chambre pouvant contenir 8 personnes. Cet hôtel a l'avantage d'être situé à côté de la cathédrale et de posséder une cuisine en libre accès où je prendrai tous mes repas.

Le second jour est consacré à la visite d'Oslo. Je me rends au Pilgrimssenteret où je rencontre le responsable Roger. J'achète mon passeport  pèlerin (à faire tamponner à chaque étape comme pour la crédenciale des chemins de St Jacques) et reçois une bénédiction de Roger. Je suis le 104è pèlerin enregistré qui part d'OSLO en 2017. Quelle différence avec Compostelle !

Je me rends à l'emplacement de la première borne marquée 658 kilomètres jusqu'à Nidaros. Celle-ci est située dans les ruines de l'église Maria kirke (kirke voulant dire église en norvégien). 

Je visite ensuite la ville que je trouve sans charme : le palais royal, l'opéra, le port (un énorme bateau de croisière y est amarré), le quartier du port entouré d'immeubles modernes bâtis et en construction. (énormes chantiers), le fort... Je pars ensuite visiter le musée des bateaux vikings. Je me promène le reste de la journée dans les rues de la ville. 

P1070230  P1070232

P1070234 P1070236

P1070238 P1070239

P1070240 P1070244

P1070248 P1070251

P1070252

P1070254 P1070313

P1070256 P1070258

P1070262 P1070260

P1070264 P1070267

P1070270 (2) P1070271

P1070275 P1070276

P1070282 (2) P1070288

P1070293 P1070297

P1070298 P1070299

P1070300

 

15 juin 2017

Oslo ==> Slattum

Nuageux le matin. Soleil l'après midi.

Pour rejoindre Lillehammer, deux chemins sont possibles : la voie de l'ouest et la voie de l'est. J'ai choisi cette dernière.

La marche d'aujourd'hui n'est pas très longue et j'arrive tôt au gîte Aaraas farm (300 nok, 33 euros avec le PDJ) que j'ai du mal à trouver car il vient d'ouvrir et est mal indiqué. Je dois d'ailleurs revenir sur mes pas.

L'accueil est excellent. La propriètaire m'offre une boisson chaude. Les locaux ont été terminés la veille. Je suis le deuxième à m'y arrêter puisqu'un suisse est passé hier.

P1070320 P1070321

P1070322  P1070326

P1070334 P1070337

P1070338

P1070339 P1070340

P1070341 

P1070342 P1070344

P1070349 P1070348

P1070352 P1070353

 

16 juin 2017

Slattum ==> Arted Vestre 31/627

Pluie toute la journée.

Peu de temps après mon départ, je passe devant un camp viking reconstitué avec quelques figurants. Une colonie de vacances s'y trouve. Une norvégienne déguisée explique au jeune public, devant une statue du roi-saint,  la vie du roi Olav. Les ados sont très attentifs. J'imagine la situation avec une classe d'ados français !

Je fais un arrêt à l'église de Skedmo pour la visiter. Je photographie la borne des 608 kms.

Je rencontre Jürgen, un allemand parti d'Oslo mais qui a sauté la première étape. Avec une autre personne, nous nous retrouverons à trois dans l'hyttter d'Arted Vestre. Je m'arrête à Frogner pour faire les courses.

 

P1070355 P1070356

P1070357 P1070361

DSC_0001  P1070364

P1070365 P1070366

P1070367 P1070370

P1070371 P1070374 P1070380

P1070381 P1070382

P1070394 P1070392

P1070391 P1070393 

P1070386 P1070387

P1070388

P1070389 P1070390


17 juin 2017

Arteid Vestre ==> Risebru 60/598

Soleil toute la journée

Je démarre ma marche à 8h. Je rencontre 2 jeunes allemandes qui campent. Un peu plus tard alors qu'elles marchent devant moi, elles n'aperçoivent pas la signalétique indiquant de tourner à gauche. Je les appelle pour les remettre dans le droit chemin. J'aurai l'occasion de revoir plusieurs jours plus tard l'une d'entre elles qui m'apprendra que sa copine a abandonné pour cause d'ampoules aux pieds.

Je pique-nique dans la forêt, cela sera la seule pause de la journée car le reste n'est que bitume. Je constate que des lampes sont disposées à intervalles réguliers pour éclairer la nuit. Bizarre d'éclairer un sentier situé en forêt mais les norvégiens ne semblent pas économes de leur énergie. Partout, les maisons, les garages, les hangars... sont en permanence éclairés jour et nuit par une ou deux lampes (voire plus). Je n'ai vu durant toute ma marche aucune éolienne, ni panneau solaire.  

Je longe la route, ce qui me permet d'assister à une course cycliste. Je passe devant un jardin avec plusieurs dizaines de statues asiatiques. Cela semble être un temple boudhiste (?).

J'arrive au gîte à 16h (300 nok soit 33 euros avec PDJ). Il est très bien avec une machine à laver et une sèchante gratuite.  

La marche a été longue avec beaucoup de bitume et le soleil a tapé fort. Je prends un cachet d'aspirine pour effacer la fatigue. J'ai encore quelques kilos à perdre ! Le soir, je discute longuement avec Jürgen.

P1070397 P1070398 Hovin kirke

P1070399 P1070400

P1070402 Les deux jeunes allemandes

P1070403 Une forêt éclairée !

P1070406 P1070408

P1070410 P1070413

 P1070414  P1070416

P1070418

P1070427 P1070426

P1070423 P1070424

P1070425

18 juin 2017

Risebru ==> Eidsvoll kirke 75/583

Nuageux sans pluie avec un peu de soleil

Départ un peu plus tardif aujourd'hui à 9h15. Je perds rapidement les marques que je retrouve plus loin avec beaucoup de chance. Je déjeune tranquillement au bord d'une rivière. J'apprécie cette marche solitaire même si aujourd'hui il y a encore beaucoup de bitume.

Je fais une pause à Eidsvoll Verk où la première constitution de la Norvège fut signée le 17 mai 1814 et qui est maintenant le jour de la fête nationale en Norvège.

Les lilas sont en fleurs et dégagent une agréable odeur le long du chemin. J'arrive à l'église d'Eidsvoll vers 14h. Je demande où se trouve le logis. C'est un ancien presbytère immense au milieu d'un grand parc, ancienne demeure du pasteur du coin (c'est très luxueux !). Nous sommes toujours 3 et chacun à sa chambre.

Plus tard, une dame passera pour le paiement et pour tamponner notre crédenciale puis nous fait visiter l'église qui était fermée. C'est sympa. La journée n'ayant pas été longue, nous nous offrons un petit tour de 3 kms pour passer le temps.

P1070428 P1070430

P1070432

P1070434 P1070438

 

P1070444 P1070443

P1070446

P1070453 P1070455

P1070457  

P1070459  P1070460

P1070461

P1070463

 P1070462 DSC_0028

P1070470 P1070473

P1070465 P1070466

Le très beau presbytère qui reçoit maintenant les pèlerins :

P1070464 P1070475

P1070476 P1070477

P1070478 P1070479

P1070480 P1070481

P1070482  

19 juin 2017

Eidsvoll kirke ==> Spitalen 99/559

Soleil

Je démarre la rando à 7h30. Nous décidons de repasser par l'église pour nous prendre en photo devant la borne des 560 kms. Je profite de la présence du supermarché pour faire mes courses.

La marche est très agréable. Je longe un torrent puis je traverse une forêt de sapins. Enfin, une journée sans bitume !

 

P1070483 

Jürgen :

P1070485 P1070486

P1070489 P1070490 

P1070496 P1070500

P1070501 P1070503

P1070506  P1070507

P1070512 P1070514

P1070517  P1070523

P1070522

P1070527 P1070531

 Le gîte et la douche :

P1070536 P1070538

20 juin 2017

Spitalen ==> Tangen 122/536

Soleil.

La marche est agréable. Je longe l'immense lac MJOSA. Je n'aperçois pas un poteau de changement de direction et je marche 1,5 kms avant de m'apercevoir de mon erreur. Je dois revenir sur mes pas.

Je déjeune au bord du lac sur une aire de pique-nique.

Arrivé, je m'arrête au supermarché de Tangen faire quelques courses. Ce soir, j'ai réservé un hytter pour moi tout seul. C'est un peu cher (690 nok, 75 euros) mais j'ai besoin de cette solitude.

J'admire la vue sur le lac en dégustant ma première bière depuis le départ et je profite du wifi pour laisser quelques nouvelles à mes amis sur Facebook. Le soir, je dîne seul face au lac.

P1070539 P1070540

P1070542 P1070543

 Une énorme fourmilière :

P1070545

zP1070546 P1070547

P1070548 P1070549

P1070552 P1070555

P1070556

P1070558 P1070559

P1070560 P1070561

P1070565 P1070562 

P1070563  P1070564

 P1070566 DSC_0029

 

21 juin 2017

Tangen ==> Hamar 149/509

Soleil

Aujourd'hui une journée de 29 kms. Il faut donc partir de bonne heure. Avec le soleil et la chaleur en ce moment dans le sud de la Norvège (je ne vais pas m'en plaindre !) c'est un peu comme sur les caminos de Compostelle en Espagne, il faut partir tôt. Je démarre donc à 6h30. J'arriverai à 14h30.

La journée se divisera en 3 parties :

La première : sympa, le long d'un chemin longeant le lac MJOSA.

La deuxième : sur la route avec une vue sur le lac qui se trouve à 500 m.

La troisième : en retrouvant le sentier qui longe le lac.

Je fais un selfie devant la borne des 503 kms. Hélas, l'église de Stange est fermée.

Je rencontre pour la première fois un couple atypique de jeunes anglais qui campent. Ceux-ci transportent dans une carriole une pierre énorme sur laquelle sont gravés deux pieds. La pierre est censée attirer les énergies positives de la nature et les restituer à ceux qui posent leurs pieds nus dessus. Je reste assez longtemps à discuter avec eux. Ils sont très sympathiques. Ils vont à Trondheim avec leur pierre mais ne semblent pas pressés. 

Je dors au très beau pilgrimcenter d'Hamar où je retrouve le couple anglais.

 

P1070572 P1070576

P1070577 P1070578

P1070579 P1070580

P1070581

P1070582 Eglise de Stange

P1070583 P1070585

P1070588 P1070589

P1070590

P1070593 

P1070596 P1070597

P1070598

 Le couple de jeunes anglais avec leur pierre :

P1070599 P1070600

P1070630 P1070626

 P1070629 P1070601

 P1070621 P1070622

P1070606

P1070612 P1070613

P1070614 P1070617

P1070619 P1070620

22 juin 2017

Hamar ==> Veldre kirke 178/480

Soleil

Départ à 7h30. Marche tranquille. Je photographie la borne des 488 kms. Puis je traverse un parc où sont exposées de vieilles maisons typiques de l'architecture norvégienne. 

Je traverse Brumunddal. La ville est en partie bloquée car elle prépare la fête de la musique. Il y a des barrières et des stands partout. Je déjeune toutefois sur une place en regardant deux jumeaux s'amuser avec l'eau des fontaines. Il fait très chaud et leur mère les a amenés jouer ici pour qu'ils se rafraîchissent.

Je visite la petite chapelle reconstruite en 2017 suite à un incendie, ce qui semble assez courant en Norvège puisque toutes sont construites en bois. L'église est quant à elle fermée.

Il y a une très belle vue sur le fjord.

J'arrive à 14h00. Le gite est très bien pour 100 nok (11 euros). 

P1070631 P1070633

P1070635 P1070634

P1070637 P1070638

P1070639 P1070640

P1070641

P1070645 P1070646

P1070647 P1070651

P1070653 

P1070654 P1070655

P1070656 P1070657

P1070658 

L'intérieur de la chapelle :

 P1070660 P1070659

 

L'église qui hélas est fermée :

P1070661 P1070663

P1070664

23 juin 2017

Veldre kirke ==> Moelv (Ringli) 195/463

Soleil petite pluie à partir de 15h

Marche tranquille. Je fais une pause déjeuner au bord du lac. Je photographie la borne indiquant qu'il reste 455 kms jusqu'à Trondheim.

C'est jour de marché à Moelv. Une dame avec sa fille m'arrête pour me demander si je vais à Trondheim. Elle me tape sur l'épaule en me disant que j'ai du courage. C'est le premier contact que j'ai avec une habitante de la Norvège en dehors des personnes du chemin.

Quand j'arrive à 15h à Ringli, il n'y a personne. Le gîte se situe dans un très bel ensemble de constructions traditionnelles norvégiennes. J'appelle la propriétaire qui me dit de m'installer, la porte du gîte est ouverte. 300 nok (33 euros) pour la chambre + 100 nok (11 euros) pour le dîner et 50 nok (5,5 euros) pour le petit déjeuner.

J'ai une chambre pour moi seul.

P1070665 P1070666

P1070667 Le pin des pilgrims qui date de 1537.

P1070669 P1070670

 P1070671 Statue d'Alf Proysen artiste connu en Norvège.

P1070673

P1070674 P1070676

  Ringsaker kirke :

P1070677 P1070678

P1070679 P1070682

P1070689 P1070690

 Le gîte pour pilgrims

 P1070694 P1070697 

P1070702

24 juin 2017

Moelv (Ringli) ==> Brottum (Johannes garden) 212/446

Soleil mais averse à 19h

Départ à 9h. La marche est tranquille. Elle surplombe continuellement le fjord.

Je photographie certaines boîtes aux lettres qui sont joliment peintes. 

J'arrive à 14h00 dans un très bel hébergement (Johannes garden). Jürgen et son amie arrivent une heure plus tard. Nous sommes rejoints vers 18h par deux polonaises qui font le chemin. Elles marchent beaucoup plus vite que moi et font plus de kilomètres par jour. J'aurai fréquemment l'occasion de suivre leur avancement grâce au livre des invités (guest book) à disposition dans chaque hébergement.

Je vais ensuite visiter une petite chapelle. Farniente et bronzette torse nu dans le jardin en buvant du thé.

J'ai là encore une chambre pour moi seul.

P1070703 P1070704

P1070707 L'ensemble de maisons où j'ai dormi hier.

 P1070714 P1070715 

Certains norvégiens peignent leur boîte aux lettres.

P1070716 P1070718

P1070719 P1070720

P1070722  P1070723

P1070724  P1070734

P1070727  P1070726

P1070745

P1070729  P1070730

P1070731 

P1070739

 

25 juin 2017

Brottum ==> Lillehammer 228/430

Soleil avec de courtes averses l'après-midi.

Marche solitaire et tranquille. Je discute comme hier avec un monsieur qui promène ses deux chiens.

J'arrive à 13h à Lillehammer. L'hébergement est installé à l'étage d'une gare. Le bureau d'accueil est d'ailleurs dans le hall ! Cela fait vraiment bizarre de passer par le hall de la gare et devant les personnes qui attendent leur train, pour regagner sa chambre.

Après la douche, Je visite un peu Lillehammer, ville célèbre pour avoir organisé les jeux olympiques d'hiver en 1994. J'en profite pour repérer où passe le chemin afin de ne pas perdre de temps demain matin. Je photographie la borne des 417 kms.

P1070746  P1070750

P1070751 P1070752

 Fontaine miraculeuse où St Olav a fait boire son cheval (avec des inscriptions sur la pierre)

P1070753 P1070756 P1070760

P1070761 P1070762

P1070763 

P1070765  P1070777

P1070769 La gare par où on rentre pour accéder à sa chambre !

P1070775 P1070778

P1070766 P1070768

P1070770 P1070771

P1070776 Statue de Tarn-Petter, un pauvre homme qui devint célèbre comme horloger

 P1070773  P1070781

26 juin 2017

Lillehammer ==> Skae i Oyer (Skaden farm) 253/405

Soleil mais vent fort froid

Départ à 7h30. La première moitié de la journée n'est pas terrible. Les marques en sortant de Lillehammer sont rares. Par contre, la seconde moitié est agréable avec de très belles vues.

Je passe devant la borne des 392 kilomètres.

Une italienne, Alexandra et un norvégien, Feragen, sont déjà arrivés. Alexandra a marché sur la voie de l'Ouest où elle a toujours été seule le soir et n'a rencontré qu'une dizaine de pèlerins d'Oslo à Lillehammer. Ferugen a marché l'année dernière d'Oslo à Lillehammer sur la voie de l'Est et reprend cette année la suite du chemin. 

La propriétaire du gîte me dit que je suis le premier français qu'elle reçoit. 

P1070783  P1070784

P1070785 P1070787 P1070788

Un marquage pour un chemin local et la cabane à disposition des pèlerins :

P1070791 P1070792

P1070793

Un panneau que l'on n'a pas l'habitude de voir en France :

P1070794

P1070796 

P1070797 P1070798

DSC_0065

P1070803 P1070800

P1070808 P1070809

P1070812

P1070813 P1070815

P1070818  P1070819

P1070820

P1070821 P1070830

P1070829 P1070831

P1070824

Vue du gîte :

P1070836

27 juin 2017

Skaden ==> Tretten (Magali camping) 268/390

Soleil 

 J'ai laissé le radiateur allumé toute la nuit. En partant, la propriètaire me dit que la température avait chuté cette nuit à 2°.

Je démarre à 8h30 pour une petite marche de 18 kms. Un vent glacial souffle de face.

La marche surplombe tout du long la rivière Lagen qui se jette dans le lac Losna.

J'ai loué une petite cabine relativement onéreuse (550 Nok soit 60 euros) pour la nuit, avec en plus les douches payantes. Il y a de belles vues sur la vallée à partir du camping. 

 P1070837

P1070838  P1070839

P1070840 P1070842

P1070843

Une cabane bien aménagée en libre accès :

P1070844 P1070847

P1070848 

P1070851 P1070852

 Drôles de décoration pour un jardin ! :

P1070854

P1070858 P1070859

P1070860 P1070861

P1070862 P1070863

P1070866 P1070864  P1070868 P1070870

 

28 juin 2017

Tretten ==> Ringebu stavkirke (Gildesvollen) 295/363

oleil

Départ à 7h. Arrivée à 13h.

Arrivé à RIGEBU, je visite l'église qui est gratuite pour les pèlerins. C'est une très belle église très connue en Norvège car elle est ancienne. D'ailleurs, les cars de touristes s'arrêtent pour la visiter.

 une très belle belle propriété. Les proprios font de la sculpture sur bois et le mari de l'apiculture. Il y a d'ailleurs de belles ruches bien peuplées dans le jardin.

 

 P1070874

P1070876  st olav way 483

P1070880 P1070882

P1070887 P1070888

P1070889 

P1070896 P1070902

P1070903

P1070893 P1070900

P1070899   P1070897

Gildesvollen :

P1070925 P1070928 

                   P1070904 

Le gîte pour les pèlerins :

P1070915 

P1070905 P1070906

P1070907 P1070908

P1070917 

 

29 juin 2017

Ringebu ==> Sor-Fron (Sygard Gretting) 317/341

Soleil et chaleur

Départ à 8 h pour une marche de 22 kms.

Je passe devant la borne indiquant qu'il reste 337 kilomètres avant Nidaros.

Le seul endroit où je m'arrête est le Pilgrim center d'Hundorp où je retrouve les 3 autrichiennes qui racourcissent leurs étapes en commençant ou en finissant en taxi. Je discute également sur un banc avec une jeune allemande Jana qui marche avec ses deux chiens. Elle espère arriver à Trondheim. Elle a déjà fait le camino norte et le camino frances avec un des chiens.

Je visite l'église de Son-Fron qui présente l'originalité d'être octogonale. J'en profite pour tamponner ma crédenciale. 

A mon arrivée à Sygard Grytting à 15h, je retrouve le norvégien Feragen qui est arrivé à 11h. Il y a également un groupe de 12 personnes qui marche en faisant des étapes avec un bus et des petites randos avec un léger sac à dos. 

P1070930

P1070931 P1070932

P1070933 P1070935

P1070936 La borne des 337 kms

Le pilgrim center d'Hundorp :

P1070937 P1070938

P1070939 Fresque où l'on voit St Olav triompher de Thor

P1070940 Jana avec ses deux chiens

P1070942 P1070944

 L'église octogonale de Sor-Fron. Sur le socle de la croix sont gravées les différentes villes du chemin.

P1070945 

P1070947 P1070948

P1070949

P1070966 P1070950

Le bâtiment où je dors et ma chambre.

P1070951 P1070963

P1070964 P1070965

P1070952 P1070958

P1070959  P1070955

P1070953 P1070957

P1070961 Feragen 

30 juin 2017

Sor-Fron ==> Kvam camping 348/310

Soleil et fortes chaleurs.

Je démarre à 7h mais cette fois je ne prends pas le chemin officiel mais la route plus directe car avec cette chaleur, je veux m'économiser. Arrivé à Vinstra, je récupère le chemin et les marques. Il y a de courtes mais de très fortes montées continuellement.

Je passe devant une statue représentant une giraffe. J'en ignore la raison ! 

J'arrive à 14h au très beau camping. Douches, machine à laver, sèchante sont gratuites. J'en profite pour laver toutes mes affaires. Je retrouve Jana et Ferugen. Chacun de nous à sa petite hytter (250 Nok soit 27 euros). Il fait une chaleur étouffante à l'intérieur mais je ne peux ouvrir les fenêtres à cause des moustiques. Je me prépare un bon dîner : petites tomates, surimi, gâteau et une bière. je me couche à 21h.

P1070968

P1070969 P1070971 

P1070970

P1070974 P1070977

P1070978

P1070979 

P1070980 P1070982

P1070983 P1070984

P1070987

P1070989

P1070990 P1070992

P1070994 P1070995

P1070996 P1070997

P1070998

P1080001

 

01 juillet 2017

Kvam ==> Otta 371/287

Soleil et chaleur étouffante car orageuse.

Départ à 7h. Je démarre encore sur du bitume sans prendre le chemin officiel car je me suis trompé au départ, je n'ai pas vu la signalétique. En regardant ma carte, je m'aperçois que je rejoins le chemin un peu plus loin. Je continue sur la route pour ne pas revenir sur mes pas. Je passe devant une station service qui ressemble plus à un parc d'attractions ! 

Hier, Ferugen a retenu une chambre pour moi dans une pension (290 nok soit 32 euros) et une autre pour lui. Otta n'est pas une très jolie ville. Nous partons faire nos courses ensemble.

Ferugen dine comme les nordiques très tôt : vers 17h30. Personnellement, j'attends au moins 19h pour dîner. Nous ne prenons donc pas nos repas ensemble.

P1080003 P1080005

P1080007 P1080014

P1080020  P1080015

P1080016 P1080017

P1080018 P1080019

P1080022 P0000000

P1080027

P1080034 P1080036

 Otta :

 P1080038 P1080041

P1080039 P1080040

 

suite...